REDDCOIN : Analyse fondamentale

Crée en janvier 2014, REDDCOIN (RDD) a pour vocation de devenir la monnaie numérique des réseaux sociaux, avec la mise en place d’un système de paiement Peer-to-Peer intégrable aux différents réseaux sociaux tels que FACEBOOK.

L’idée de ce projet est de permettre aux utilisateurs des réseaux sociaux de pouvoir verser des pourboires ou des récompenses à des créateurs de contenus, plutôt que d’envoyer un « like ».

Cette monnaie numérique ne crée pas réellement de valeur ajoutée, puisque de nombreuses monnaies numériques existent déjà, dont l’illustre Bitcoin.

Et ces monnaies peuvent largement devenir des systèmes de paiement, pour les créateurs de contenus présents sur les réseaux sociaux.

A noter que la quantité de REDDCOIN est phénoménale, puisqu’il existe actuellement plus de 28 milliards de « tokens » en circulation.

Une telle quantité dilue fortement la capacité de cette cryptomonnaie à atteindre des cours tels que 1 $ ou 2 $.

Le cours du REDDCOIN à l’heure de la rédaction de cet article est d’ailleurs de 0,001309 $.

Mais ce qui nous conduit à émettre une analyse fondamentale négative sur cette cryptomonnaie est que son objectif prioritaire est de devenir LA cryptomonnaie des réseaux sociaux.

Or, les réseaux sociaux actuels (FACEBOOK, INSTAGRAM, TWITTER et YOUTUBE…) sont dirigés par des organes centraux qui, en toute logique, préféreront lancer leurs propres cryptomonnaies, plutôt que d’adopter une cryptomonnaie étrangère.

Ainsi, aujourd’hui de nombreuses rumeurs planent sur le fait que le CEO de FACEBOOK entend lancer sa propre cryptomonnaie sur sa plateforme WhatsApp

Si une telle rumeur devait être confirmée, la chute du cours du RDD devrait s’accroitre substantiellement et soudainement.

C’est pourquoi Blockchainologue émet un avis réservé sur le REDDCOIN.