BINANCE COIN : LA SURPRENANTE RESISTANCE, FACE A LA CHUTE DU BITCOIN !

Chacun le sait, pour qu’une cryptomonnaie ait de l’avenir, il est impératif qu’il ait une utilité, afin de créer une communauté.

Cette utilité s’apprécie, notamment, à l’aune des services proposés et du nombre d’utilisateurs desdits services.

Car la monnaie n’a de valeur qu’autant qu’il existe une confiance, en effet, c’est la communauté qui rend ladite monnaie attractive.

Ex : L’euro dispose de la communauté européenne, le dollar de la communauté américaine, le livre de la communauté anglaise, etc.

C’est parce que des personnes présentes dans ces communautés ont décidé d’utiliser ces monnaies, que celles-ci peuvent survivre et s’imposer.

Cette confiance ne peut perdurer que si ladite monnaie est sécurisée (limitée, infalsifiable…).

Dans cette dernière acception, n’importe qui pourrait créer une monnaie si une communauté y adhérait et acceptait de l’échanger ; c’est-à-dire, de l’utiliser pour obtenir des biens ou des services.

Vous l’aurez compris, ce privilège n’est, donc, en réalité, pas le monopole de l’État, comme beaucoup le croit, même si le modèle profondément ancré dans nos esprits est celui de l’État, comme créateur de monnaies.

C’est de cette façon qu’est né le Bitcoin, en dehors du contrôle d’un État.

Les autres cryptomonnaies sont calquées sur le Bitcoin et apportent ou pas de nouveaux services, afin de constituer une communauté solide prête à intégrer leur(s) modèle(s) et leur(s) service(s)…

Par conséquent, et de facto, les valeurs des autres cryptomonnaies sont très sensibles, et son influencées par les évolutions du cours du Bitcoin qui domine le marché.

Afin de faciliter les échanges entre les différentes crytpomonnaies dont les cours évoluent en fonction du rapport acheteurs / vendeurs, des plateformes d’échanges sont nées :

Telles que Binance, Bittrex, Poloniex, Kraken etc…

Au sujet de l’actualité des plateformes d’échanges des crytpomonnaies, nous vous renvoyons à notre article intitulé : « début 2019 : les plateformes d’échanges de cryptomonnaies dans la tourmente ! »

Lesdites plateformes d’échanges créent à elles seules des écosystèmes qui servent de supports aux passionnés de trading et d’échanges de cryptomonnaies.

Si bien qu’elles deviennent des partenaires autonomes, dans le fonctionnement des cryptomonnaies et jouent un rôle majeur sur le marché.

Toutefois, il convient de préciser que l’autonomie desdites plateformes est toute relative, puisque dans l’hypothèse d’un crash, l’absence d’utilisation de ces plateformes entrainera inéluctablement une perte importante de revenus, comme nous l’avons expliqué dans notre précédent article, suscitée.

Certaines plateformes comme BINANCE ont, en plus de proposer des services d’échanges de cryptomonnaies, créé leurs propres pièces.

Ce qui pose la question de la solidité de ces monnaies issues des plateformes d’échanges, face au marché de la cryptomonnaie, stricto sensu.

D’aucuns affirmeraient que forcément, si le marché est baissier toutes les cryptomonnaies devraient chuter.

On constate d’ailleurs aisément, lorsque l’on examine les graphiques de la majorité des cryptomonnaies que ceux sont calqués sur l’évolution du graphique du Bitcoin.

Ainsi, lorsque la courbe du bitcoin a pris la forme descendante, fin 2017, les courbes de la quasi-totalité des cryptomonnaies ont suivi, dans le même sens.

Comme ci-après démontré :

Ainsi sur le site www.coinmarketcap.com, on constate que les variations du graphique d’Ethereum et de Ripple suivent les variations du Bitcoin, comme de nombreux autres cryptomonnaies d’ailleurs.

Si cette analyse est vraie pour la majorité des cryptomonnaies, cela n’est pas totalement vraie pour Binance coin, qui semble s’affranchir de l’évolution graphique du Bitcoin, comme on peut le constater, ci-après :

Cette cryptomonnaie basée sur sa plateforme (BINANCE) semble véritablement ne pas être influencé par les autres cryptomonnaies et notamment, par le Bitcoin.

Si  Binance coin a connu une légère baisse avec la chute du Bitcoin, on constate une certaine résistance, à la chute, ainsi, à l’heure où nous rédigeons cet article Binance coin se rapproche du TOP 10 des cryptommonaies.

Cette différence d’évolution est due à la communauté de BINANCE qui malgré la chute du marché des cryptomonnaies reste active, et ce, même si les échanges sont moins importants aujourd’hui sur les plateformes, compte tenu du contexte baissier.

On peut donc conclure en disant que si Binance coin suit son propre parcours, à l’instar du Bitcoin, avec comme colonne vertébrale sa propre plateforme.

A ce titre, toujours à l’instar du Bitcoin, Binance coin, pourrait être considéré comme un indicateur fiable et indépendant doté de sa propre tendance, dans le marché des cryptomonnaies.